print preview

Rencontre du réseau du 28 septembre 2023 – «Faire bouger davantage de monde»




Cette année, lors de notre rencontre, nous nous demanderons comment attirer plus de gens vers les offres de sport et d’activité physique. Nous nous concentrerons sur les groupes de population qui bougent peu voire pas du tout. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre programme.

Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant et jusqu’au 13 septembre.

 

Frais

Participation gratuite pour les membres du réseau hepa.ch dans le cadre de l'abonnement de services, ainsi que pour la personne les accompagnant. Pour toute autre personne supplémentaire, il sera facturé une participation aux frais de CHF 50.00

Non-membres: CHF 180.00 par personne

Etudiants: CHF 50.00 par personne sous présentation d'une carte d'étudiant en cours de validité (à envoyer par courriel à info@hepa.ch)

Inscription jusqu'au 13 septembre 2023

Liste des participants

 




Programme

Dès 8h45 Arrivée des participants et participantes

9h15 Accueil Informations sur le déroulement de la rencontre
Barbara Pfenninger, animatrice

9h20 Présentation des nouvelles recommandations en matière d’activité physique du réseau hepa.ch - rétrospective de la semaine d’action tenue du 4 au 9 septembre 2022
Sarah Uwer, Responsable du réseau hepa.ch

9h35 Actualités du comité de pilotage:
  • Promotion Santé Suisse, Berne - Florian Koch, chef de projet Activité physique
  • OFSP, Office fédéral de la santé publique, Berne - Kathrin Favero, responsable du secteur Promotion de la santé et prévention des maladies non transmissibles
  • BPA, Bureau de prévention des accidents, Berne - Christof Kaufmann, Responsable Sport et activité physique
  • OFSPO, Office fédéral du sport, Macolin - Nadja Mahler König, responsable de la section Activité physique, formation, territoire et environnement

9h50 Présentation - Faire bouger davantage de monde grâce à une offre à bas seuil? - De l’application d’un concept issu du domaine du travail social à celui du sport

Le bas seuil est généralement considéré comme la solution universelle pour faciliter l’accès à une offre, et donc aussi dans le domaine du sport et de l’activité physique. L’exposé vise à présenter les origines de cette stratégie dans le champ du travail social, puis examine ses possibilités d’application à la promotion du sport et de l’activité physique en faisant appel à ses différentes dimensions et critères de qualité. Des exemples pratiques permettront d’éclairer, également de manière critique, la façon dont le concept de bas seuil peut contribuer à l’objectif de la rencontre du réseau hepa.ch de «faire bouger davantage de monde».

Nombreux sont celles et ceux qui reconnaissent les bienfaits de l’activité physique et du sport pour le bien-être physique et mental. Pourtant, tout le monde ne pratique pas une activité physique ou sportive régulière, loin s’en faut. Une approche à bas seuil peut constituer un moyen adapté pour concevoir des offres d’activité physique ou sportive qui facilitent l’accès au mouvement pour des personnes (ou groupes) jusqu’ici relativement peu actives. Elle intègre non seulement le concept d’activité physique en tant que tel, par exemple dans sa conception sportive et inclusive, mais s’intéresse aussi et surtout aux conditions d’accès et au recours à l’offre elle-même. Mais qu’est-ce que le bas seuil, exactement? Et quel rapport entretient-il avec des concepts voisins tels que l’adaptation au groupe cible et la diversité des offres? L’exposé présentera d’abord les origines de cette approche dans le champ du travail social. Sur la base des dimensions et des critères de qualité établis dans ce domaine, ses possibilités d’application à la promotion du sport et de l’activité physique seront ensuite mises en avant et examinées de manière critique. Des exemples pratiques permettront enfin d’illustrer la façon dont une approche à bas seuil peut contribuer à l’objectif de la rencontre du réseau hepa.ch, «faire bouger davantage de monde», et de montrer son utilité pour la conception et l’organisation des offres d’activité physique et sportive ainsi que la manière dont elle peut être mise en œuvre.

Carolin Holzkamp

Carolin Holzkamp

Caroline Holzkamp, doctorante en sciences sociales
Université Carl von Ossietzky d’Oldenbourg
D-26129 Oldenburg

www.uol.de 

 
 



10h15 Échange et pause active
Discussion autour de questions issues de la présentation; premier échange d’expériences bilatéral avec possibilité d’effectuer quelques exercices stimulants
Barbara Pfenninger

10h50 Discussion plénière et transition vers les ateliers
Carolin Holzkamp, Barbara Pfenninger

11h15 Introduction aux ateliers
Barbarba Pfenninger

11h25 1re série d’ateliers (lieu: Maison du Jura)
Deux séries d’ateliers animés consacrés aux quatre groupes d’âge «enfants», «jeunes», «adultes» et «aînés» auront lieu. Chaque atelier sera mené en allemand et en français et introduit par un exposé dans chacune des deux langues.
Nous vous prions de choisir deux groupes cibles différents, un pour la série du matin et l’autre pour celle de l’après-midi. Un atelier par série sera traduit simultanément. Celui-ci sera choisi une fois toutes les inscriptions reçues.

Exposé d'introduction 1 [D]

Gymnastique Ensemble - Expérience de la diversité dans les offres d’activité physique pour les enfants en âge préscolaire

Le projet «Gymnastique Ensemble» (anciennement MIMUKI), premier projet de ce type dans le paysage sportif suisse, a été mis en œuvre de 2016 à 2022 par la fédération de sport populaire Sport Union Suisse et s’est achevé comme prévu à la fin de l’année 2022. Il avait pour objectif de faciliter l’accès des familles ayant des besoins spécifiques aux offres de gymnastique préscolaire. Par personnes ayant des besoins spécifiques, on entend celles qui ont par exemple des difficultés linguistiques, culturelles ou financières, des problèmes sociaux ou des handicaps. Le projet a été mis en œuvre dans 22 sites, sept cantons et trois régions linguistiques. Une fois le projet terminé, l’association Réseau Gymnastique Suisse a été fondée le 3 décembre 2022, dans le cadre du salon Swiss Handicap, qui s’est tenu à Lucerne. Elle vise à poursuivre la mission lancée par le projet.

Pascale Josi

Pascale Josi

Réseau Gymnastique Ensemble
Pascale Josi, directrice
info@miteinanderturnen.ch

www.miteinanderturnen.ch

Exposé d'introduction 2 [F]

Mini Move - un programme pour les familles avec des enfants en âge préscolaire - Les enfants et les adultes se dépensent ensemble et font de nouvelles rencontres

Les premières années de la vie d’un enfant sont décisives pour son développement futur. Le plaisir de bouger devrait être encouragé dès la naissance et l’enfant devrait avoir l’occasion d’expérimenter toutes sortes de mouvements. Le jeu et l’activité physique renforcent la confiance en soi et aident les enfants à exprimer leurs émotions et à nouer des liens.

C’est justement à ce niveau qu’intervient la fondation IdéeSport avec son programme MiniMove. Celui-ci offre aux enfants un espace adapté qui encourage le mouvement et favorise leur développement, dans lequel enfants et adultes peuvent expérimenter, découvrir et tester diverses formes d’activité physique et nouer des liens. Il offre également aux adultes la possibilité de se créer un réseau social et de renforcer leur sentiment d’appartenance.

Depuis plus de 10 ans, MiniMove permet à des familles d’horizons très divers de faire de l’exercice dans toute la Suisse. Nous présenterons l’évolution, les facteurs de réussite et les défis du programme, ainsi qu’un aperçu de ses perspectives d’avenir.

Jana Köpfli

Jana Köpfli

MiniMove Fondation IdéeSport
Jana Köpfli, Responsable nationale MiniMove
jana.koepfli@ideesport.ch

www.ideesport.ch/programme/minimove/

Laeticia Zuber

MiniMove Fondation IdéeSport
Laeticia Zuber, Chargée de projets
jana.koepfli@ideesport.ch

www.ideesport.ch/programme/minimove/

Exposé d'introduction 1 [F]

Comment les influenceurs et influenceuses peuvent-ils inciter les jeunes à faire davantage d’activité physique?

En Suisse, seuls 14 % des enfants en âge scolaire atteignent la recommandation de l’OMS de pratiquer 60 minutes d’activité physique modérée à intense par jour (Süss et al., 2020). L’un des canaux privilégiés pour toucher les jeunes est celui des réseaux sociaux, avec leur cortège d’influenceurs et d’influenceuses. Une étude menée avec six influenceurs et influenceuses et 94 abonnés et abonnées a montré que la publication de contenus ciblés permet d’inciter les jeunes à faire plus d’exercice et d’augmenter leur plaisir de bouger. Du côté des influenceurs et influenceuses, la promotion d’activités physiques quotidiennes simples et la production de contenus authentiques, qui reflètent au mieux la réalité, sont les types de contenus qui semblent produire les meilleurs résultats. Quant aux abonnés et abonnées, il est essentiel qu’ils puissent s’identifier aux personnes qu’ils prennent comme modèles et qu’ils aient réellement la volonté de changer leur comportement.

Rahel Aschwanden

Rahel Aschwanden

Université de Berne, section Consumer Behavior
Rahel Ascwanden, doctorante
rahel.aschwanden@unibe.ch

www.consumer.imu.unibe.ch/

Exposé d'introduction 2 [D]

Le travail associatif avec des jeunes femmes - chances et défis

Le BC Femina Bern est un club de basketball qui jouit d’une longue tradition, suscitant l’enthousiasme des filles et des femmes de Berne et de ses environs depuis 1956. Le club se concentre essentiellement sur la promotion du basketball féminin et l’intégration des jeunes femmes, qu’elles soient ou non issues de l’immigration. La pratique d’activités physiques à plusieurs favorise la compréhension, la tolérance et le combat contre les préjugés. Le club s’est vu décerner le prix de l’intégration de la ville de Berne pour son projet dans ce domaine. La bonne mise en œuvre d’un projet requiert une planification adéquate, des objectifs clairs, une communication ouverte et la participation du groupe cible. L’évaluation continue, l’adaptation et la collaboration avec les partenaires permettent de maximiser la réussite de nos projets.

Lara Zambaldi

BC Femina, Bern
Yves Einfeld, membres du comité directeur
lara.zambaldi@hotmail.com

www.bcfeminabern.ch

Yves Einfeldt

Yves Einfeld

BC Femina, Bern
Yves Einfeldt, membre du comité directeur


www.bcfeminabern.ch

Exposé d'introduction 1 [F]

 Le sport : vecteur de rencontres et d’intégration - Intégration et inclusion de personnes migrantes dans et par le sport

L’association FLAG21, fondée en 2017 à Genève, emploie le langage universel du sport pour créer des liens entre les personnes. Elle a bâti une communauté solidaire, qui encourage les personnes réfugiées et celles issues de la migration à faire davantage d’activité physique. L’accent est mis non pas sur la performance sportive, mais sur le plaisir de bouger, les rencontres, l’échange et la promotion de la santé. Grâce à son offre à bas seuil, gratuite et variée, l’association touche des personnes de contextes culturels, de tranches d’âge et de conditions physiques très divers.

Les bénéficiaires des activités organisées par l’association sont également acteurs et actrices de son fonctionnement: les entraîneurs et entraîneuses sont eux-mêmes des personnes réfugiées ou migrantes qui souhaitent transmettre leur passion pour le sport. Les entraînements ont lieu tous les samedis matin dans un parc, par tous les temps, été comme hiver. L’entraînement est suivi d’une collation, où l’on échange des conseils sur la vie et le travail à Genève, se rencontre et noue de nouvelles amitiés.

Martina Novotny

Martina Novotny

Association FLAG21 Sport et intégragion, Genève
Martina Novotny, Chargée de projet
info@flag21.ch

www.flag21.ch

Daniel Welday

Martina Novotny

Association FLAG21 Sport et intégragion, Genève
Daniel Welday, Coach
info@flag21.ch

www.flag21.ch

Exposé d'introduction 2 [D]

SPORTEGRATION: intégration des réfugiés et réfugiées par le sport - Qu’est-ce qui fait la réussite et la durabilité de notre offre?

Promotion de la santé: SPORTEGRATION rend le sport également accessible aux personnes réfugiées. On sait que le sport est essentiel pour la santé physique et mentale. Les personnes réfugiées souffrent souvent de troubles de stress post-traumatiques (TSPT). Le sport et l’activité physique favorisent le bien-être mental, en améliorant l’irrigation du cerveau, en stimulant la libération de neurotransmetteurs tels que l’hormone du bonheur, en activant le système nerveux et en réduisant le stress, la tension et l’anxiété. Ils peuvent également améliorer la perception de son propre corps et renforcer l’estime de soi. L’association SPORTEGRATION ne se focalise pas uniquement sur l’activité physique, mais aussi et surtout sur le sentiment d’appartenance, qui a lui aussi une incidence positive sur notre état mental. Les activités sportives à plusieurs sont facilement accessibles à toutes et tous. Aucune langue commune, formation particulière ou compétence spécifique n’est nécessaire pour pratiquer un sport ou une activité physique.

Aybüke Yildirim

Aybüke Yildirim

SPORTEGRATION, Zürich
Aybüke Yildirim, codirectrice 
a.yildirim@sportegration.ch

www.sportegration.ch

Mischa Bucher

Aybüke Yildirim

SPORTEGRATION, Zürich
Mischa Bucher, gestion de projet
m.bucher@sportegration.ch

www.sportegration.ch

Exposé d'introduction 1 [D]

Promotion de l’activité physique pour et avec les personnes migrantes âgées de 55 ans ou plus - Expériences pratiques menées dans le cadre du projet Âge et Migration de l’EPER

Le programme EPER Âge et Migration deux Bâle soutient les personnes migrantes âgées de 55 ans et plus dans la région de Bâle sur les questions relatives au vieillissement. À l’occasion de séances d’information, nous transmettons des informations importantes relatives au vieillissement. Nous favorisons également la création de liens en organisant des activités sociales. Lors de cafés-récits, nous donnons la parole aux participants et participantes pour qu’ils puissent raconter leurs expériences de vie.

Nous lançons également des offres d’activité physique avec et pour les participants et participantes. En définitive, l’utilisation que ceux-ci font de notre offre dépend de différents facteurs.
Dans le cadre de l’atelier, vous découvrirez comment nos offres actuelles ont été créées.

Barbara Noske

Barbara Noske

EPER siège des deux Bâle
Barbara Noske, responsable du programme EPER Âge et Migration deux Bâle

www.eper.ch

Exposé d'introduction 2 [F]

 FriActiv - Parcours de découverte active

L’application FriActiv est le fruit d’un projet interdisciplinaire mené conjointement par la Fédération fribourgeoise de gymnastique, le Service cantonal du sport, les communes de Bulle et de Fribourg, Pro Senectute, Pro Infirmis et l’Union fribourgeoise du tourisme. Dans un avenir proche, elle devrait réunir des offres qui combinent des parcours de découverte attrayants et des idées d’activité physique personnalisables dans toutes les communes du canton. Les structures locales (associations, tourisme et particuliers) y jouent un rôle actif grâce à un processus participatif. Cet outil innovant permet aux communes de mettre en valeur leur cadre de vie, leurs projets et leurs offres. Les frais d’infrastructure sont inexistants et l’offre peut être adaptée à tout moment avec un investissement minimal. Elle s’adresse à tous les groupes d’âge et exploite les synergies entre la promotion du sport, le tourisme, l’engagement social et la culture.

Dominik Hugi

Dominik Hugi

Etat de Fribourg
Dominik Hugi, délégué à la promotion du sport 
dominik.hugi@fr.ch

www.fr.ch

12h25: Pause de midi et activité physique (café devant l’aula)
Sportify 
 
13h35: 2e série d’ateliers (lieu: Maison du Jura)

Exposé d'introduction 1 [D]

Gymnastique Ensemble - Expérience de la diversité dans les offres d’activité physique pour les enfants en âge préscolaire

Le projet «Gymnastique Ensemble» (anciennement MIMUKI), premier projet de ce type dans le paysage sportif suisse, a été mis en œuvre de 2016 à 2022 par la fédération de sport populaire Sport Union Suisse et s’est achevé comme prévu à la fin de l’année 2022. Il avait pour objectif de faciliter l’accès des familles ayant des besoins spécifiques aux offres de gymnastique préscolaire. Par personnes ayant des besoins spécifiques, on entend celles qui ont par exemple des difficultés linguistiques, culturelles ou financières, des problèmes sociaux ou des handicaps. Le projet a été mis en œuvre dans 22 sites, sept cantons et trois régions linguistiques. Une fois le projet terminé, l’association Réseau Gymnastique Suisse a été fondée le 3 décembre 2022, dans le cadre du salon Swiss Handicap, qui s’est tenu à Lucerne. Elle vise à poursuivre la mission lancée par le projet.

Pascale Josi

Pascale Josi

Réseau Gymnastique Ensemble
Pascale Josi, directrice
info@miteinanderturnen.ch

www.miteinanderturnen.ch

Exposé d'introduction 2 [F]

Mini Move - un programme pour les familles avec des enfants en âge préscolaire - Les enfants et les adultes se dépensent ensemble et font de nouvelles rencontres

Les premières années de la vie d’un enfant sont décisives pour son développement futur. Le plaisir de bouger devrait être encouragé dès la naissance et l’enfant devrait avoir l’occasion d’expérimenter toutes sortes de mouvements. Le jeu et l’activité physique renforcent la confiance en soi et aident les enfants à exprimer leurs émotions et à nouer des liens.

C’est justement à ce niveau qu’intervient la fondation IdéeSport avec son programme MiniMove. Celui-ci offre aux enfants un espace adapté qui encourage le mouvement et favorise leur développement, dans lequel enfants et adultes peuvent expérimenter, découvrir et tester diverses formes d’activité physique et nouer des liens. Il offre également aux adultes la possibilité de se créer un réseau social et de renforcer leur sentiment d’appartenance.

Depuis plus de 10 ans, MiniMove permet à des familles d’horizons très divers de faire de l’exercice dans toute la Suisse. Nous présenterons l’évolution, les facteurs de réussite et les défis du programme, ainsi qu’un aperçu de ses perspectives d’avenir.

Jana Köpfli

Jana Köpfli

MiniMove Fondation IdéeSport
Jana Köpfli, Responsable nationale MiniMove
jana.koepfli@ideesport.ch

www.ideesport.ch/programme/minimove/

Jana Köpfli

Jana Köpfli

MiniMove Fondation IdéeSport
Laeticia Zuber-Fasel, Gestion de projets
laeticia.zuber@ideesport.ch

www.ideesport.ch/programme/minimove/

Exposé d'introduction 1 [F]

Comment les influenceurs et influenceuses peuvent-ils inciter les jeunes à faire davantage d’activité physique?

En Suisse, seuls 14 % des enfants en âge scolaire atteignent la recommandation de l’OMS de pratiquer 60 minutes d’activité physique modérée à intense par jour (Süss et al., 2020). L’un des canaux privilégiés pour toucher les jeunes est celui des réseaux sociaux, avec leur cortège d’influenceurs et d’influenceuses. Une étude menée avec six influenceurs et influenceuses et 94 abonnés et abonnées a montré que la publication de contenus ciblés permet d’inciter les jeunes à faire plus d’exercice et d’augmenter leur plaisir de bouger. Du côté des influenceurs et influenceuses, la promotion d’activités physiques quotidiennes simples et la production de contenus authentiques, qui reflètent au mieux la réalité, sont les types de contenus qui semblent produire les meilleurs résultats. Quant aux abonnés et abonnées, il est essentiel qu’ils puissent s’identifier aux personnes qu’ils prennent comme modèles et qu’ils aient réellement la volonté de changer leur comportement.

Rahel Aschwanden

Rahel Aschwanden

Université de Berne, section Consumer Behavior
Rahel Ascwanden, doctorante
rahel.aschwanden@unibe.ch

www.consumer.imu.unibe.ch/

Exposé d'introduction 2 [D]

Le travail associatif avec des jeunes femmes - chances et défis

Le BC Femina Bern est un club de basketball qui jouit d’une longue tradition, suscitant l’enthousiasme des filles et des femmes de Berne et de ses environs depuis 1956. Le club se concentre essentiellement sur la promotion du basketball féminin et l’intégration des jeunes femmes, qu’elles soient ou non issues de l’immigration. La pratique d’activités physiques à plusieurs favorise la compréhension, la tolérance et le combat contre les préjugés. Le club s’est vu décerner le prix de l’intégration de la ville de Berne pour son projet dans ce domaine. La bonne mise en œuvre d’un projet requiert une planification adéquate, des objectifs clairs, une communication ouverte et la participation du groupe cible. L’évaluation continue, l’adaptation et la collaboration avec les partenaires permettent de maximiser la réussite de nos projets.

Lara Zambaldi

BC Femina, Bern
Yves Einfeld, membres du comité directeur
lara.zambaldi@hotmail.com

www.bcfeminabern.ch

Yves Einfeld

Yves Einfeld

BC Femina, Bern
Yves Einfeld, membre du comité directeur


www.bcfeminabern.ch

Exposé d'introduction 1 [F]

 Le sport : vecteur de rencontres et d’intégration - Intégration et inclusion de personnes migrantes dans et par le sport

L’association FLAG21, fondée en 2017 à Genève, emploie le langage universel du sport pour créer des liens entre les personnes. Elle a bâti une communauté solidaire, qui encourage les personnes réfugiées et celles issues de la migration à faire davantage d’activité physique. L’accent est mis non pas sur la performance sportive, mais sur le plaisir de bouger, les rencontres, l’échange et la promotion de la santé. Grâce à son offre à bas seuil, gratuite et variée, l’association touche des personnes de contextes culturels, de tranches d’âge et de conditions physiques très divers.

Les bénéficiaires des activités organisées par l’association sont également acteurs et actrices de son fonctionnement: les entraîneurs et entraîneuses sont eux-mêmes des personnes réfugiées ou migrantes qui souhaitent transmettre leur passion pour le sport. Les entraînements ont lieu tous les samedis matin dans un parc, par tous les temps, été comme hiver. L’entraînement est suivi d’une collation, où l’on échange des conseils sur la vie et le travail à Genève, se rencontre et noue de nouvelles amitiés.

Martina Novotny

Martina Novotny

Association FLAG21 Sport et intégragion, Genève
Martina Novotny, Chargée de projet
info@flag21.ch

www.flag21.ch

Martina Novotny

Martina Novotny

Association FLAG21 Sport et intégragion, Genève
Daniel Welday Coach
info@flag21.ch

www.flag21.ch

Exposé d'introduction 2 [D]

SPORTEGRATION: intégration des réfugiés et réfugiées par le sport - Qu’est-ce qui fait la réussite et la durabilité de notre offre?

Promotion de la santé: SPORTEGRATION rend le sport également accessible aux personnes réfugiées. On sait que le sport est essentiel pour la santé physique et mentale. Les personnes réfugiées souffrent souvent de troubles de stress post-traumatiques (TSPT). Le sport et l’activité physique favorisent le bien-être mental, en améliorant l’irrigation du cerveau, en stimulant la libération de neurotransmetteurs tels que l’hormone du bonheur, en activant le système nerveux et en réduisant le stress, la tension et l’anxiété. Ils peuvent également améliorer la perception de son propre corps et renforcer l’estime de soi. L’association SPORTEGRATION ne se focalise pas uniquement sur l’activité physique, mais aussi et surtout sur le sentiment d’appartenance, qui a lui aussi une incidence positive sur notre état mental. Les activités sportives à plusieurs sont facilement accessibles à toutes et tous. Aucune langue commune, formation particulière ou compétence spécifique n’est nécessaire pour pratiquer un sport ou une activité physique.

Aybüke Yildirim

Aybüke Yildirim

SPORTEGRATION, Zürich
Aybüke Yildirim, codirectrice 
a.yildirim@sportegration.ch

www.sportegration.ch

Mischa Bucher

Aybüke Yildirim

SPORTEGRATION, Zürich
Mischa Bucher, gestion de projet
m.bucher@sportegration.ch

www.sportegration.ch

Exposé d'introduction 1 [D]

Promotion de l’activité physique pour et avec les personnes migrantes âgées de 55 ans ou plus - Expériences pratiques menées dans le cadre du projet Âge et Migration de l’EPER

Le programme EPER Âge et Migration deux Bâle soutient les personnes migrantes âgées de 55 ans et plus dans la région de Bâle sur les questions relatives au vieillissement. À l’occasion de séances d’information, nous transmettons des informations importantes relatives au vieillissement. Nous favorisons également la création de liens en organisant des activités sociales. Lors de cafés-récits, nous donnons la parole aux participants et participantes pour qu’ils puissent raconter leurs expériences de vie.

Nous lançons également des offres d’activité physique avec et pour les participants et participantes. En définitive, l’utilisation que ceux-ci font de notre offre dépend de différents facteurs.
Dans le cadre de l’atelier, vous découvrirez comment nos offres actuelles ont été créées.

Barbara Noske

Barbara Noske

EPER siège des deux Bâle
Barbara Noske, responsable du programme EPER Âge et Migration deux Bâle

www.eper.ch

Exposé d'introduction 2 [F]

 FriActiv - Parcours de découverte active

L’application FriActiv est le fruit d’un projet interdisciplinaire mené conjointement par la Fédération fribourgeoise de gymnastique, le Service cantonal du sport, les communes de Bulle et de Fribourg, Pro Senectute, Pro Infirmis et l’Union fribourgeoise du tourisme. Dans un avenir proche, elle devrait réunir des offres qui combinent des parcours de découverte attrayants et des idées d’activité physique personnalisables dans toutes les communes du canton. Les structures locales (associations, tourisme et particuliers) y jouent un rôle actif grâce à un processus participatif. Cet outil innovant permet aux communes de mettre en valeur leur cadre de vie, leurs projets et leurs offres. Les frais d’infrastructure sont inexistants et l’offre peut être adaptée à tout moment avec un investissement minimal. Elle s’adresse à tous les groupes d’âge et exploite les synergies entre la promotion du sport, le tourisme, l’engagement social et la culture.

Dominik Hugi

Dominik Hugi

Etat de Fribourg
Dominik Hugi, délégué à la promotion du sport 
dominik.hugi@fr.ch

www.fr.ch

14h40 Présentation des résultats des ateliers par les responsables de l’animation des ateliers (aula) - Questions aux expertes
 Barbara Pfenninger, Carolin Holzkamp

15h00 Conclusion et évaluation
Sarah Uwer, Barbara Pfenninger

15h10 Café, réseautage et fin de la rencontre (départ du funiculaire à 15h27)









Office fédéral du Sport OFSPO Réseau suisse Santé et activité physique hepa.ch
Secrétariat
2532 Macolin
Tél.
+41 58 467 64 48

E-Mail

Office fédéral du Sport OFSPO

Réseau suisse Santé et activité physique hepa.ch
Secrétariat
2532 Macolin